fbpx

Comment lâcher prise grâce à la respiration ?

Comment lâcher prise grâce à la respiration ?

Comment lâcher prise avec le souffle? Il n’est pas toujours facile de lâcher prise, surtout lorsque l’on s’accroche à quelque chose – une personne, un souvenir, une idée.

Mais c’est parfois nécessaire, pour notre propre tranquillité d’esprit et pour le bien-être de ceux qui nous entourent.

Mais comment pouvez-vous concrètement lâcher prise ?

Dans cet article, nous allons explorer comment utiliser la respiration comme un outil pour se détendre et lâcher prise.

Il s’agit d’un article de blog qui vous fournira également de nombreuses ressources supplémentaires pour approfondir vos recherches sur chaque sujet abordé dans ces paragraphes.

Contenu de l’article
  1. Quelle est la définition de lâcher prise ?
  2. Qu’est-ce que le lâcher prise ?
  3. Savoir comment lâcher prise n’est pas toujours facile… mais cela en vaut toujours la peine
  4. Quand lâcher prise ? Des exemples de lâcher prise utiles !
  5. Pourquoi je n’arrive pas à lâcher prise ?
  6. Vous pensez que le lâcher prise c’est uniquement mental (raison n°5) !
  7. Qu’est-ce qui vous empêche de lâcher prise ? Votre corps !
  8. Qu’est ce qui peut nous aider à lâcher prise ? Apprendre à contrôler sa respiration !
  9. Lâcher prise : détendez les tensions musculaires grâce à la respiration !
  10. Lâcher prise : débloquez votre diaphragme avec des exercices de respiration !
  11. Lâcher prise : utiliser la respiration pour se concentrer sur autre chose
  12. Lâcher prise : utilisez la respiration comme source d’énergie !
  13. Les pièges à éviter avec la respiration
  14. Laisser aller sans laisser tomber !
  15. Quels sont les avantages de lâcher prise ?
  16. Qui consulter pour lâcher prise ? Thérapie mentale ou thérapie respiratoire ?
  17. Est-ce que le sport est bon pour lâcher prise ?
  18. Quelles sont les autres méthodes ?
  19. Conclusion:

Quelle est la définition de lâcher prise ?

“cesser de tenir (quelque chose) : libérer (quelque chose) de son emprise”

Lorsque nous parlons de lâcher prise dans un sens émotionnel, cela peut signifier différentes choses pour différentes personnes.

Il peut s’agir de pardonner à quelqu’un, d’oublier un souvenir, de passer à autre chose…

“Moyen de libération psychologique consistant à se détacher du désir de maîtrise”définition Larousse

Qu’est-ce que le lâcher prise ?

Lorsque nous lâchons prise, nous relâchons l’emprise que nous avons sur nos émotions et nos pensées.

Nous nous donnons alors la permission de nous détendre.

Il est important de se rappeler que le lâcher-prise ne consiste pas à se débarrasser de ses émotions ou à les nier ; il s’agit plutôt de les reconnaître et de choisir de les libérer pour se détendre.

Savoir comment lâcher prise n’est pas toujours facile… mais cela en vaut toujours la peine

Lorsque nous ne lâchons pas prise sur une situation, nous retenons notre stress, nos muscles se contractent et notre respiration devient superficielle.

Une mauvaise respiration peut ensuite entraîner toute une série de problèmes, notamment des maux de tête, des douleurs dorsales, des problèmes d’estomac, un manque d’énergie, des problèmes de sommeil et même l’anxiété et la dépression.

Mais lorsque nous lâchons prise, nous nous donnons la possibilité de nous détendre physiquement.

Nous pouvons alors de nouveau respirer profondément et permettre à nos muscles de se détendre.

Nous pouvons également faire le vide dans notre esprit et trouver un sentiment de paix et de calme.

couple de femmes côte à côte regardant le coucher de soleil au bord d'une falaise au bord de la mer, une légère brise souffle dans leurs cheveux, les couleurs sont douces et apaisantes
Le lâcher prise permet de se sentir plus serein et être en meilleure harmonie avec nos proches

Quand lâcher prise ? Des exemples de lâcher prise utiles !

Le lâcher prise dans le couple :

il est vital d’apprendre à laisser tomber l’amertume si vous êtes dans une relation (car l’autre n’est pas comparable à nous, et deux cerveaux individuels réunis créent des étincelles)… Cela vous permettra d’aller de l’avant et de créer un avenir plus positif ensemble.

Le lâcher prise après une rupture :

lorsque vous aimez quelqu’un, vous devrez peut-être le laisser partir pour qu’il soit heureux et que vous aussi.

Le lâcher prise à la maison :

vous pouvez avoir l’impression que vous devez tout contrôler à la maison et la garder propre en permanence. Cela peut créer beaucoup de stress.

Le lâcher prise pour dormir :

pour vous endormir, vous devez détendre votre corps et votre esprit. Toute tension physique ou pensée empêche cette relaxation et vous maintient éveillé.

Le lâcher prise au travail :

lorsque vous êtes au travail, vous devez parfois vous laisser aller. Cela signifie que vous ne devez pas vous préoccuper de choses qui ne sont pas de votre ressort.

Le lâcher prise au lit (le lacher prise sexuel) :

il se peut que vous ne ressentiez pas le plaisir ou que vous en soyez bloqué lorsque vous entamer des ébats sexuels, car vous êtes tendu, peut-être à cause de votre désir de performer ou de plaire.

Le lâcher prise par rapport à l’environnement et au réchauffement climatique :

nous ne pouvons plus empêcher certaines choses et il ne sert plus à rien de s’en angoisser, mais nous pouvons prévenir qu’elles ne deviennent pire. C’est un bon exemple de lacher prise sans abandonner.

Le lâcher prise dans le sport :

vous devez arrêter de vous inquiéter de faire des erreurs, détendre votre corps et simplement jouer votre jeu le plus souplement possible pour faire les meilleures actions (cela participe à l’état de flow).

Le lâcher prise pour trouver l’amour :

il est important d’avoir l’esprit ouvert et de laisser tomber vos idées préconçues. Cela vous aidera à trouver la personne qui vous convient, et non celle que vous pensez devoir fréquenter.

Le lâcher prise pour être en meilleure santé physique et mentale !

Et enfin, le lâcher prise pour être heureux tout simplement !

Un homme se tient au bord de la mer, les pieds immergés dans l'eau, il est attaché à un gros rocher par une corde autour de sa taille, puissante photographie noir et blanc qui véhicule l'idée de ne pas pouvoir lâcher prise
Cette sensation d’être bloqué dans sa vie, de ne pas pouvoir lâcher prise.

Pourquoi je n’arrive pas à lâcher prise ?

Vous ne pouvez pas lâcher prise ? Voici pourquoi…

Il existe quatre raisons principales pour lesquelles les gens ont du mal à lâcher prise. La cinquième raison est plus surprenante.

1. Vous avez une mentalité de “si seulement”.

Si vous pensez sans cesse : ” Si seulement j’avais fait ça différemment “, vous ne pourrez jamais lâcher prise. Vous serez coincé dans le passé, vivant dans un monde de “et si”.

2. Vous êtes inquiet pour l’avenir

Lorsque nous ne parvenons pas à lâcher prise, c’est souvent parce que nous nous inquiétons de ce qui va se passer ensuite. Nous avons peur de l’inconnu. Mais la vérité, c’est que s’inquiéter ne changera rien. Cela n’empêchera pas les mauvaises choses ou les bonnes d’arriver.

3. Vous avez peur d’être seul(e)

S’accrocher à quelque chose (ou quelqu’un) qui n’est pas bon pour vous est souvent un moyen d’éviter la solitude. Mais la vérité est qu’être seul n’est pas une mauvaise chose.

4. Vous avez peur du changement

Le changement peut être effrayant, mais il peut aussi être excitant. Si vous avez du mal à lâcher prise, c’est peut-être parce que vous avez peur du changement, peur de ce que l’avenir vous réserve. Mais n’oubliez pas que sans changement, il n’y aurait ni croissance ni progrès dans la vie.

scène surréaliste d'une femme vêtue d'une robe des années 1900, regardant un gros rocher flottant dans les airs au dessus d'elle, dans un paysage désertique aux teintes orangées, le ciel bleu émeraude est dégagé
La force de sa pensée n’est pas suffisante pour relâcher les tensions qui se sont installées depuis longtemps

Vous pensez que le lâcher prise c’est uniquement mental (raison n°5) !

Une erreur fréquente des gens est de penser que la libération est uniquement psychologique.

Ils pensent que s’ils peuvent simplement “lâcher prise” mentalement, alors tout sera terminé.

Ils recherchent des techniques mentales ou “énergétiques” (ce qui est souvent l’apanage des charlatans) qui ne demanderont pratiquement aucun effort à mettre en œuvre et qui pourront les “débloquer” émotionnellement et mentalement.

Mais le véritable lâcher-prise, quant à lui, ne consiste pas simplement à lâcher vos idées, vos émotions ou vos sentiments qui vous bloquent.

Essentiellement, il s’agit aussi de libérer toute tension physique ou respiratoire que vous avez continué à accumuler dans votre corps – en particulier dans votre diaphragme et votre rythme respiratoire.

Cela ne peut être accompli simplement en y pensant – vous devez agir dans le cadre d’un processus de rééducation.

Et pendant ce temps, une tension physique qui n’est plus liée à vos pensées vous empêche quand même de vous laisser aller parce qu’elle vous fait physiquement mal.

une ballerine s'accroche à une corde verticale dans les airs, limitée par une autre corde attachée à sa cheville à des jambes géantes à côté d'elle, le style impressionniste donne un aspect onirique
Le corps et la respiration peuvent nous empêcher de nous libérer lorsque nous en avons vraiment besoin.

Qu’est-ce qui vous empêche de lâcher prise ? Votre corps !

Vous n’arrivez pas à lacher prise ? Vous vous sentez bloqué.es dans votre vie ? Et bien il y a de très forte chance que votre corps le soit aussi.

Il est fréquent de se sentir bloqué dans la vie, comme si l’on n’avançait pas, même si on le souhaite.

Souvent, c’est parce que nous nous accrochons à des situations, à des douleurs ou des traumatismes passés.

Comme nous l’avons dit quelques lignes plus haut, nous n’en sommes peut-être même pas conscients, mais cela peut se manifester par une tension physique dans le corps.

Permettez-moi d’illustrer mon propos à l’aide d’une comparaison : que faites-vous lorsque vous ne voulez pas lâcher quelque chose ? Vous gardez dans vos mains la chose que vous ne voulez pas lâcher en vous resserrant, en vous crispant et en serrant vos muscles.

Vos pensées vont envoyer un influx nerveux le long de votre bras qui va amener votre corps à se préparer à retenir cet objet (je ne veux pas lâcher).

La source des impulsions nerveuses, qui donnent à leur tour naissance à la crispation musculaire, est l’esprit.

Donc, si vous essayez aujourd’hui de tenir quelque chose (une relation, un travail, un traumatisme, etc.) cela revient à saisir un objet virtuel avec vos mains et à le serrer très fort.

Le problème est que le cerveau ne peut pas comprendre si ce qu’il vit est virtuel ou réel, de sorte que votre corps ressentira une tension car vous serez en train de contracter des muscles !

Le deuxième problème est que si vous restez tendu trop longtemps, vos muscles se figent et ne peuvent plus se détendre facilement (ils perdent la capacité naturelle de se relâcher), ce qui empêche la libération neurologique de se produire, et transmets un autre message au cerveau : “tu ne peux plus lâcher prise puisque tes muscles ne se relâchent plus”.

Vous souffrez de maux de dos, de lumbago, de raideur de la nuque, d’inconfort du diaphragme… Vous savez maintenant pourquoi !

Vous retenez ou avez retenu quelque chose depuis trop longtemps et votre corps répond à vos ordres en se contractant.

jeune homme blanc aux cheveux noirs est assis dans un état de relaxation avec les yeux fermés, l'arrière-plan est d'une couleur grise plate et l'éclairage est doux, créant une atmosphère apaisante
La capacité à contrôler sa respiration permet d’activer la relaxation nerveuse sur commande, un peu comme un interrupteur.

Qu’est ce qui peut nous aider à lâcher prise ? Apprendre à contrôler sa respiration !

Nous nous sentons tous soulagés après un événement stressant.

En effet, qui n’a pas connu cette fameuse expiration de soulagement, lorsque la poitrine se détend instantanément et que l’on respire à nouveau.

On a l’impression que le souffle et sa poitrine était retenu par ce qui s’est passé.

Et ensuite on se sent immédiatement beaucoup mieux, le corps se détends, parce que la respiration redevient libre.

Mais saviez-vous que la respiration peut également être débloquée de manière proactive et libérer le corps de sa tension nerveuse (comme un RESET)? Que l’on peut déclencher volontairement le soulagement respiratoire?

Le contrôle de la respiration

La plupart des gens ne le savent pas, mais nous pouvons choisir de contrôler consciemment notre respiration pour réduire le stress et contribuer au lâcher prise.

Ce faisant, nous pouvons influencer le rythme et la profondeur de notre respiration.

Ceci, à son tour, peut avoir un impact sur notre système nerveux et influencer notre état général de relaxation ou d’énergie.

Il a été démontré que le contrôle de la respiration favorise la relaxation, la concentration et la stabilité nerveuse.

L’impact de la respiration sur les émotions

Lorsque nous sommes stressés, notre respiration devient superficielle et rapide, ce qui envoie au cerveau le signal que nous sommes en danger.

La fréquence cardiaque et la pression artérielle augmentent, tandis que le flux sanguin est redirigé du système digestif vers les muscles ; en d’autres termes, nous nous préparons à l’action.

Si cette réaction peut nous sauver la vie en cas d’urgence, elle n’est pas si utile lorsque nous essayons simplement de passer une journée difficile au travail ou de faire face à une situation délicate.

Lorsque nous sommes constamment dans cet état d’alerte, notre santé émotionnelle en pâtit.

C’est pourquoi il est si important de trouver des moyens de calmer et de contrôler sa respiration pour permettre à notre corps et nos émotions de retrouver un état de repos et de réparation.

Lâcher prise : détendez les tensions musculaires grâce à la respiration !

La respiration va réguler le système nerveux parasympathique et le système sympathique qui sont en charge (entre autre) de la tension musculaire.

En parler des heures ne sert à rien … il faut relâcher la tension physique en pratiquant.

Donc plutôt que d’attendre comme par magie que le lacher prise arrive, je vous propose d’agir sur le corps grâce à la respiration d’abord.

Exercice de respiration HA (murcha pranayama) en vidéo pour diminuer la tension générale (vidéo à venir).

Lâcher prise : débloquez votre diaphragme avec des exercices de respiration !

Comme nous l’avons dis, le stress de la vie quotidienne peut s’accumuler dans notre corps de nombreuses façons sous forme de tensions musculaires.

L’une des façons dont cette tension se manifeste est sous la forme d’un diaphragme serré.

Lorsque notre diaphragme est serré, il peut être difficile de respirer profondément et complètement.

Cela peut conduire à une respiration superficielle, qui peut exacerber les sentiments de stress et d’anxiété, ce qui contribue encore davantage au sentiment d’être bloqué.

Une façon de relâcher la tension de notre diaphragme est de faire de la musculation respiratoire régulièrement.

Relâcher la tension du diaphragme bloqué vous permettra de laisser aller les tensions mentales qui vous bloquent à un niveau plus profond.

À partir de là, vous pourrez commencer à avancer vers un état d’esprit plus paisible et plus détendu.

Comment faire de la respiration pour un diaphragme tendu ?

Bloquer le diaphragme est un réflexe naturel qui se produit lorsque nous avons l’impression d’être en danger.

Avec le temps, cela peut entraîner une tension chronique dont on a du mal à se défaire.

Essayer cet exercice comme moyen simple de débloquer le diaphagme et de relâcher cette tension:

Exercice de respiration ventrale dynamique dans la posture du chat (vidéo à venir).

Lâcher prise : utiliser la respiration pour se concentrer sur autre chose

Bien que la concentration puisse être utile, elle peut aussi être votre perte.

Ne pas réussir à lâcher prise signifie aussi rester bloqué sur un sujet, ce qui vous empêche de voir les nouvelles opportunités qui s’offrent à vous.

L’une des meilleures façons de lâcher prise est de se concentrer sur autre chose … en utilisant sa respiration.

Le yoga utilise la respiration comme préalable à la pratique de la concentration depuis des millénaires.

Voici comment vous pouvez utiliser la respiration pour vous concentrer sur autre chose :

Exercice de la respiration carrée avec une visualisation et fixité occulaire (vidéo à venir)

Lâcher prise : utilisez la respiration comme source d’énergie !

Nous sommes tous passés par là : quand on n’arrive pas à lâcher prise, nous finissons par nous sentir en manque d’énergie, notre esprit est embrumé, nous avons du mal à nous concentrer.

La respiration est un outil puissant qui peut aussi être utilisé pour trouver plus d’énergie, à la fois physiquement et mentalement.

Souvent, lorsque nous nous sentons en manque d’énergie, notre respiration est superficielle et comprimée.

Cela ne fait qu’exacerber la sensation de fatigue, car cela réduit la quantité d’oxygène qui atteint nos cellules.

Au lieu de poursuivre ce schéma de respiration superficielle, nous pouvons utiliser la respiration pour apporter plus d’énergie.

Exercices de respiration pour plus d’énergie : le bastrika abdominal (vidéo à venir) !

portrait d'une jeune femme asiatique avec une expression sereine les yeux fermés en méditation, ses longs cheveux noirs sont attachés en chignon, l'arrière-plan est flou avec des teintes vert émeraude
Le cerveau humain est naturellement attiré par le moindre effort, le court terme et la hâte d’obtenir des résultats rapides, mais cette tendance conduit en fait les gens à se sentir mécontents et malheureux.

Les pièges à éviter avec la respiration

  • croire qu’avoir fait une fois un exercice suffit à le maitriser : vous devez pratiquer régulièrement pour préparer votre corps à augmenter les effets de la respiration… sinon vous serez déçu.
  • se faire avoir par les charlatans, influvoleurs du bien être, les vendeurs de rêve sur internet, les titres trompeurs (putaclic) des grand journaux sur le web : “voici une technique de respiration miracle qui résouds tout en 5 minutes” … non ! vous devez pratiquer tous les jours et c’est tout ce qui marche vraiment sur le long terme.
  • croire que bien respirer suffit pour lacher prise: bien respirer est une première étape obligatoire. L’étape suivante c’est d’entraîner sa respiration pour en faire un outil de gestion du stress, de détente ou d’énergie.

Laisser aller sans laisser tomber !

Il est essentiel de comprendre que lâcher prise n’implique pas de renoncer… parfois oui, mais fréquemment non.

L’acte de lâcher prise peut souvent être considéré comme une chose positive, nous donnant l’occasion de trouver d’autres solutions auxquelles nous n’avions peut-être pas pensé auparavant.

Cependant, parfois, cela signifie aussi prendre des décisions difficiles – comme l’abandon d’un projet qui est important pour nous mais qui est devenu trop éprouvant.

Pour vous montrer la variété des options qui s’offrent à vous en cas de blocage, j’ai décidé de produire un graphique, qui je l’espère vous guidera dans votre processus de prise de lâcher prise (lâcher prise graphique à venir).

Quels sont les avantages de lâcher prise ?

Le lâcher prise peut en fait être extrêmement bénéfique pour votre santé et nous avons déjà abordé plusieurs de ses bienfaits, en voici un résumé :

Les bienfaits physiques du lâcher-prise:

L’un des avantages les plus immédiatement perceptibles du lâcher-prise est d’ordre physique.

Lorsque nous apprenons à lâcher prise physiquement, nous permettons à notre corps de se détendre et de libérer toutes les tensions accumulées.

En conséquence, nous pouvons profiter d’une meilleure circulation sanguine, d’une meilleure respiration, d’une plus grande souplesse, d’une diminution des douleurs chroniques et d’une réduction du niveau de stress.

Les avantages mentaux du lâcher-prise:

Lorsque nous nous accrochons à des choses comme la colère, le ressentiment et la rancune, nous nous causons non seulement un stress et une anxiété inutiles, mais nous invitons également des émotions négatives dans nos vies.

Ces émotions négatives peuvent ensuite devenir incontrôlables et entraîner des troubles tels que la dépression et l’anxiété.

À l’inverse, lorsque nous apprenons à lâcher prise, nous faisons de la place dans notre vie pour des émotions positives comme le bonheur, la joie, l’amour et la paix.

En conséquence, nous pouvons profiter de sentiments accrus de calme et de satisfaction.

Les avantages spirituels du lâcher-prise:

Lorsque nous nous accrochons à des choses comme les rancunes et les ressentiments, ils nous pèsent spirituellement.

Cela peut nous empêcher de vivre pleinement le moment présent et de nous connecter à nous-mêmes et aux autres à un niveau plus profond.

En lachant prise, nous pouvons expérimenter la véritable merveille et la beauté de la vie, tout en acceptant mieux les inévitables inconforts et les malheurs de la vie de tous les jours.

Qui consulter pour lâcher prise ? Thérapie mentale ou thérapie respiratoire ?

Parler à un ou une psychologue est un excellent moyen de discuter de vos problèmes et de développer des mécanismes d’adaptation sains… mais seulement si vous pouvez penser clairement et rester suffisamment calme pour suivre les conseils de votre thérapeute et les appliquer dans votre vie.

En effet, si vous essayez de discuter et de trouver des solutions alors que vous êtes agité et que votre respiration est agitée, vous ferez de mauvais jugements sans vous en rendre compte.

La meilleure chose à faire lorsque vous êtes stressé, que vous respirez mal, et que vous devez réfléchir et faire des choix est de prendre un moment pour réguler sa respiration et de revenir à un état plus calme.

À mon avis, il est essentiel d’apprendre à détendre vos fonctions corporelles et physiologiques (rythme cardiaque, rythme respiratoire, tension corporelle,…) avec la respiration, car elles auront une influence importante sur vos pensées et votre état d’anxiété.

Ce serait donc une erreur de ne pratiquer qu’une seule de ces méthodes, au contraire elles se complètent très bien, et vous devriez pratiquer les deux (psychologie et respiration) pour réussir lâcher prise plus facilement et rapidement.

un homme noir joue au basket sur un parquet en bois brillant, ses mouvements sont brouillés par la vitesse, l'arrière-plan contient des lignes graphiques bleues et jaunes qui ajoutent à l'aspect énergique de l'image
Bien qu’ils puissent être apaisants sur le moment, les sports ne sont pas toujours la solution pour laisser aller à long terme… vous pouvez vous entraîner pendant des heures et vous sentir encore sur les nerfs.

Est-ce que le sport est bon pour lâcher prise ?

Nous ne pouvions finir cet article sans mentionner ce point crucial !

De nombreuses personnes font uniquement du sport pour évacuer la pression et la colère qu’elles ne peuvent pas contrôler, mais cela ne les aide pas à lâcher prise sur le long terme.

Le lâcher-prise nécessite une prise de conscience émotionnelle et physique pour identifier et libérer les tensions mentales et physiques.

C’est ce qu’on appelle le développement du champ de la conscience, et le sport sous forme de défouloir n’y contribue pas (sauf si vous le pratiquez de manière très spécifique. J’en parlerai d’en un autre article : sport et conscience de la respiration).

Le sport défouloir vous épuise et suractive votre système nerveux. La véritable libération vient d’un tout autre endroit : un état de conscience très calme dans lequel vous êtes en mesure de relâcher la tension que vous vous êtes imposée pour tout faire fonctionner.

Le sport devrait cependant être un élément fondamental de votre programme de respiration pour lâcher prise – voir cet article : Quel sport pour lacher prise ?

Quelles sont les autres méthodes ?

Lorsqu’il s’agit de trouver des moyens de lâcher-prise, il existe de nombreuses options.

Dans plusieurs articles, j’explore ces sujets en profondeur.

  • La sophrologie pour lâcher prise (à venir)
  • La méditation pour lâcher prise (à venir)
  • La seance d’hypnose pour lâcher prise (à venir)
  • L’autohypnose pour lâcher prise (à venir)

Conclusion:

Si vous avez du mal à lâcher prise, les exercices de respiration peuvent être une excellente solution.

Avec des avantages tels que la relaxation du système nerveux et la régulation des fonctions vitales, il n’est pas étonnant que la science étudie les effets de la respiration contrôlée…

Vous devez également savoir que la respiration est une méthode très efficace pour lâcher prise afin de s’endormir ou faire face à des circonstances stressantes, puisqu’elle est utilisée par les athlètes de haut niveau et les militaires.

Mais évidemment il existe de nombreuses façons différentes de lâcher prise, et il est important de trouver ce qui fonctionne le mieux pour vous.

Je vous conseille quand même de faire des exercices concrets et de ne pas faire plein de méthodes à la fois, mais d’en choisir une et de la répéter.

La respiration permet de se vider l’esprit (au moins temporairement) et de détendre les tensions corporelles qui sont liés à la difficulté de lacher prise.

Cela permettra d’y voir plus clair et de lacher un peu… et c’est déjà un bon début.

Que vous choisissiez une méthode ou une combinaison de méthodes, j’espère que ces informations vous aideront à lâcher prise plus facilement.

Si vous voulez en savoir plus sur la façon de lâcher prise avec la respiration, apprendre à débloquer le diaphragme et si vous souhaitez réserver une séance de respiration pour débutants avec moi, contactez moi via le formulaire de contact en me laissant votre numéro, je me ferai un plaisir de vous rappeler de vive voix !

Apprenez à lâcher prise avec la respiration

Pour réduire votre stress et vous détendre, débloquez votre respiration ventrale et votre diaphragme.

Vous avez aimé l’article ? Vous avez aimé mes conseils ? Vous aimeriez en apprendre plus ? Alors partagez, vous m’aiderez à publier plus 👍:

références scientifiques :

1 – Russo, Marc A et al. “The physiological effects of slow breathing in the healthy human.” Breathe (Sheffield, England) vol. 13,4 (2017): 298-309. doi:10.1183/20734735.009817 https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC5709795/2 – https://www.msdmanuals.com/home/hormonal-and-metabolic-disorders/acid-base-balance/acidosis

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.