fbpx

Comment améliorer sa respiration pour plus d’énergie ?

Comment améliorer sa respiration pour plus d'énergie ?

Améliorer sa respiration permet de se sentir étonnamment bien !

En effet vous êtes-vous déjà demandé quelle était votre “source d’énergie” ?

Vous pouvez obtenir de l’énergie à partir de la nourriture et des boissons, mais même au moment du jeûne, il n’est pas possible d’obtenir de l’énergie si vous ne respirez pas correctement.

Dans cet article je vous présente plusieurs façons d’améliorer votre respiration pour une vie meilleure !

Un mauvaise respiration est la cause de toutes les maladies

De nombreux textes du yoga ainsi que la médecine indienne le disent.

Et plus vous pratiquez le pranayama et plus vous comprenez à quel point cette affirmation est correcte ; et il n’y a pas vraiment matière à débat.

Quand vous respirez correctement votre cœur pompe le sang plus efficacement, le cerveau reçoit de l’oxygène pour penser clairement, les niveaux de sérotonine augmentent et sont responsables de l’équilibre de l’humeur et du soulagement naturel de la douleur.

Par contre ce qui est vraiment troublant, c’est que la plupart des gens ne savent pas qu’ils respirent mal (et parfois même quand ils font du yoga).

Êtes-vous prêt à faire des efforts pour obtenir plus de souffle ?

Les exercices de respiration sont très importants

Mal respirer vous empêche de capter l’oxygène dont vous avez besoin mais provoque également de l’anxiété et de nombreuses études le prouvent.

Et c’est surement la raison pourquoi durant des milliers d’années, les yogis ont travaillé si assidument et régulièrement leur maîtrise du souffle.

Vous n’êtes pas obligé d’aller si loin qu’eux mais je préfère être honnête avec vous : vous ne parviendrez jamais à vous améliorer si vous ne pratiquez pas régulièrement ne serait-ce que 10 minutes par jour.

Si vous n’êtes pas prêt à faire un effort, ne perdez pas votre temps à lire ceci.

Mais si vous êtes prêt à mieux respirer, poursuivez votre lecture, voici mes conseils.

Vous êtes encore là ? Super !

Comment s’oxygéner naturellement et facilement pour débuter ?

Pratiquez la respiration par la méditation

Un bon moyen de commencer est de pratiquer la respiration au travers de la méditation.

Vous pouvez pratiquer la respiration consciente pendant quelques minutes chaque jour, et finir par observer votre état de détente pendant quelques minutes encore.

Vous fermez les yeux, ressentez le va et viens du souffle par les narines et vous restez concentré sur cela, c’est tout.

C’est ce que j’appelle la méditation respiratoire, car vous allez rentrer naturellement en état de méditation après cette observation du de votre respiration.

Si vous méditez déjà, je vous conseille d’intégrer la pratique de respiration consciente avant votre méditation.

Comment réduire l’essoufflement lié au stress ou l’anxiété ?

Essayez d’intégrer la respiration abdominale lente au quotidien

Par exemple, prenez une minute chaque jour pour vous détendre et respirer profondément par le ventre.

Essayez de prendre quelques respirations lentes chaque fois que vous vous sentez stressé au cours de la journée.

La respiration par le ventre est un excellent exercice pour réduire la charge mentale et vous aider à vous mettre dans un état d’esprit positif avant d’étudier ou de travailler.

Comment améliorer mon souffle en général ?

Intégrez des exercices cardiovasculaires à votre routine

Nous pouvons améliorer notre respiration en intégrant des exercices cardiovasculaires à notre routine de la semaine, idéalement 2 à 3 fois par semaine.

Faites le svp, surtout si vous ne faites que du yoga, de la gym douce ou du pilates, qui ne sont pas suffisant pour nous maintenir dans une bonne santé respiratoire.

Si vosu êtes agés, en reprise de sport, ou en mauvaise forme, vous devez évidemment être prudents lorsque vous effectez des exercices aérobique afin de ne pas trop solliciter notre système cardiovasculaire.

Mais il y a un juste milieu entre s’entraîner insuffisamment et trop au point de risquer d’endommager le système cardiovasculaire, ou de se blesser.

Il faut s’entrainer avec pour objectif d’améliorer l’utilisation de l’oxygène (c’est exactement ce que je fais personnellement depuis plusieurs années et la différence est énorme par rapport à la période où je ne faisais que du yoga).

La meilleure façon d’atteindre cet équilibre est de progresser graduellement afin que la respiration s’adapte sans la surmener dès le départ (j’en parle dans la section sur le rythme).

Quel sport choisir pour augmenter sa capacité respiratoire ?

La course ou la marche sportive

Beaucoup de gens pensent que la natation est le meilleur sport pour cela.

Il est vrai que l’eau contribue à faire de la natation un sport à faible impact, mais en réalité la course à pied est en fait un meilleur choix car elle nécessite un effort et une dépense d’énergie plus importants.

Le meilleur exercice pour augmenter votre volume pulmonaire et votre utilisation de l’oxygène par vos cellules est celui qui combine à la fois endurance et intensité.

Par exemple, courir à un rythme de 9,65 km/h pendant 30 minutes permet de brûler environ 600 calories et d’améliorer sa respiration d’environ 10 %.

Ce type d’entraînement vous aidera également à perdre du poids et à améliorer votre condition physique générale.

Si vous voulez sérieusement progresser, essayez de faire un entraînement par intervalles.

L’entraînement par intervalles consiste à alterner des exercices de haute intensité, comme le sprint ou la course en côte à vitesse maximale pendant 30 secondes, suivis de périodes de repos d’une minute ou moins avant de recommencer.

illustration psychédélique d'un coureur essoufflé à l'arrêt dans la nature, incliné vers l'avant, mains sur les genoux

Pourquoi je n’ai pas de souffle quand je fais du sport ?

Essayez de respirer par le nez !

  • La respiration nasale réchauffe l’air inspiré et tout le corps. Elle fait un filtrage de l’air avant d’aller dans vos poumons et aide à prévenir les maladies respiratoires.
  • Elle permet aussi de respirer plus lentement et plus profondément. Cela vous aide à mieux vous concentrer et à être plus performant pendant l’exercice.

L’erreur la plus courante pendant l’entraînement est de respirer par la bouche plutôt que par le nez.

En respirant par la bouche, le sportif a plus de mal à se concentrer sur ses mouvements et le rythme de sa respiration accélère (de plus il fatigue son diaphragme ce qui diminue ses performances).

Cela peut provoquer une hyperventilation – un état dans lequel vous respirez plus vite que votre corps n’a besoin d’oxygène pour vos cellules – ce qui peut entraîner des vertiges, voir une perte de conscience.

C’est le phénomène Bohr, qui démontre que ventiler plus, augmente la quantité de dioxyde de carbone et diminue la fixation de l’oxygène dans le sang, ce qui aboutit à une réduction de la respiration cellulaire.

Par conséquent, que vous soyez sportif débutant ou coureur pro, vous devez maîtriser une bonne respiration nasale pour avoir moins d’essoufflement et obtenir de bonnes performances quand vous faites de l’exercice.

Pourquoi je suis vite essoufflé dès le début de l’exercice ?

Rythmez mieux votre activité physique

SI vous reprenez l’entrainement physique il est important d’augmenter lentement votre niveau d’activité pour réchauffer sa respiration et ses muscles respiratoires.

Observez votre respiration, et quand vous sentez qu’elle est naturellement plus détendue et plus ample, augmentez progressivement.

Commencez par une activité de courte durée et de faible intensité, puis augmentez à la fois la durée et l’intensité.

Si vous êtes essoufflé, ralentissez ou faites une pause jusqu’à ce que vous repreniez votre souffle.

Si vous n’êtes pas essoufflé, vous pouvez augmenter l’intensité de votre entraînement pendant un petit moment.

Si vous placez votre attention sur le réchauffement progressif du souffle quand vous faites du sport, c’est comme faire une méditation respiratoire qui vous donne plein d’énergie et maintient votre corps super détendu en même temps.

Les sportifs de haut niveau sont très détendus la majeur partie du temps et explosif à des moments précis, c’est la clef de la performance même si vous débutez.

Quels exercices de respiration pour développer sa fonction respiratoire ?

Commencez par une routine d’exercices de respiration tous les matins au réveil dans un lieu tranquille

La respiration abdominale lente sur les inspirations et les expirations, bien pratiquée, peut déjà faire des merveilles.

On y ajoutera des techniques de respiration alternée comme nadi shodhana pour apprendre à ralentir sa respiration et à supporter l’augmentation progressive du CO2 dans le corps.

Enfin on intègre des routines de rétention de respiration.

Les routines de respiration peuvent être extrêmement variées grâce à toutes les techniques de respiration du yoga (pranayama), mais aussi à la combinaison des étirements, des exercices cardios, de gainage dynamique, de concentration mentale et de relaxation.

Si vous voulez vraiment améliorer votre respiration il ne s’agira pas seulement de prendre quelques respirations ici et là dans la journée, mais de s’entraîner régulièrement avec un instructeur certifié.

3 conseils simples pour améliorer votre respiration

1 – Prenez un bain chaud ou utilisez un hammam

Prendre un bain chaud augmente la température de l’air inspiré et expiré, ce qui vous donne l’impression de respirer davantage (ce phénomène est appelé “expansion thermique”)

D’autre part, la vapeur aide à détacher le mucus des poumons et des bronches et le rend plus facile à expulser.

Toutefois, l’inhalation d’une trop grande quantité de vapeur au cours d’une longue séance peut être nocive car le corps commence à perdre de l’eau par la transpiration.

Il est conseillé de ne pas dépasser dix minutes, trois fois par semaine, en journée et surtout pas le soir, et vous devriez le faire encore moins si vous souffrez d’asthme ou de bronchite.

Si vous ne disposez pas d’un hammam, entrez dans la salle de bains après avoir pris une douche chaude et fermez toutes les portes et fenêtres.

Au bout de cinq minutes, séchez-vous avec une serviette et retournez dans votre chambre en restant enveloppé dans votre serviette pour ne pas vous refroidir.

Mettez-vous tout de suite sous vos couvertures pour que votre corps reste chaud plus longtemps.

2 – Prenez du CBD pour détendre vos muscles

Plus vos muscles sont détendus, plus votre cage thoracique et vos poumons s’ouvrent pour prendre un maximum d’air.

Mais si vous êtes stressés, votre agitation mentale va accélérer les dépenses énergétiques du cerveau en oxygène.

Le CBD, ou cannabidiol, est une substance légale qui agit sans les propriétés psychoactives du THC.

Le CBD a également un effet plus calme que le THC, il peut vous aider à vous détendre et à ouvrir vos voies respiratoires.

Si vous recherchez une alternative naturelle pour lâcher prise, le CBD pourrait être ce qu’il vous faut et il existe sous forme d’huile à consommer sous la langue (je suis fan!)

3 – Étirez-vous avant de faire des exercices de respiration

Les étirements sont un excellent moyen d’améliorer la capacité respiratoire car ils permettent de détendre les muscles et d’améliorer la souplesse dont nous avons besoin pour bien respirer.

Une routine d’étirement régulière et spécifique pour les muscles respiratoires et la cage thoracique est préférable mais toute les routines de souplesse sont mieux que ne rien faire.

Quels sont les aliments qui nettoient les poumons ?

Mangez des aliments pour une bonne santé et la relaxation avant tout

  • Buvez plus d’eau : l’eau est un composant clé de vos cellules, et elle aide également à maintenir la souplesse de vos tissus musculaire nécessaire à la respiration.
  • Mangez des aliments riches en magnésium : il est utilisé par l’organisme pour réguler de nombreuses fonctions, notamment la pression artérielle, la glycémie et les niveaux d’énergie. Le magnésium peut également aider à lutter contre les troubles de l’anxiété ou les symptômes de la dépression.
  • Mangez plus de fruits et de légumes : les fruits sont riches en vitamines qui peuvent aider à renforcer l’immunité tandis que les légumes fournissent les nutriments nécessaires à un bon fonctionnement du cerveau.

Conclusion : améliorer sa respiration permet d’acquérir une puissance mentale et physique incroyable

Mieux respirer peut vous aider à ne plus avoir d’essoufflement quand vous montez des escaliers par exemple, à récupérer d’une maladie, à augmenter vos performances sportives, être plus à l’aise en courant, à réduire votre niveau de stress.

Mais aussi vous aider à dormir, à lutter contre les allergies et à éliminer les toxines de votre système sanguin !

C’est aussi un moyen formidable de trouver la paix intérieure et d’atteindre la clarté mentale et la relaxation.

La pratique régulière d’un sport, des exercices de pranayama et la relaxation sont les meilleurs moyens pour y arriver.

Vous pouvez choisir le sport que vous voulez et vous pouvez faire des routines de respi aussi longtemps que vous le souhaitez, mais l’essentiel est de le faire régulièrement.

Mon meilleur conseil : commencez à apprendre la science de la respiration dès aujourd’hui, cela va révolutionner votre vie.

Diminuer votre stress grâce à la respiration

Prête ou prêt à pratiquer ? Inscrivez-vous à ma formation gratuite sur la respiration et découvrez l’essence de ma méthode.

Vous avez aimé mes conseils ? Partagez 👍:

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.